28 octobre, 2006

Petit label deviendra grand

VA "Hostile Hip Hop" (1996)
Hostile Records
1. Arsenik - L'enfer remonte à la surface (5:24)
2. X-Men - Pendez les, Bandez les, Descendez les ! (3:38)
3. 2 Bal Niggets feat. Niro - 3 fois plus efficace (4:07)
4. Polo - Panne Sèche (Halloween Rmx) (4:30)
5. La Clinique feat. Les Sales Gosses - Tout Saigne (4:13)
6. Sté Strausz - Plus d'idéal (4:26)
7. Teemour - Pas mieux demain (3:58)
8. Lunatic - Le crime paie (5:01)
9. Aktivist - Cauchemar (3:36)
10. Da Maad Fungusth - Les spots bleus (4:10)
11. Les Rongeurs - La chasse est ouverte (4:32)
12. Boss Raw - 1 million de cailleras (5:04)
Cette compile, je me souviens parfaitement quand je l'ai achetée... Enfin pas la date précise mais plus les circonstances. J'étais en seconde (1996), ça devait être à la fin de l'hiver vu qu'il faisait plutôt bon... On avait du passer le week end à écouter le vinyle chez Loïc (son frangin avait du mal cacher les cellules) et il me fallait ce disque. J'avais réquisitionné un pote de classe qui avait un booster ('tain impossible de retrouver le nom du modèle... il était rouge et blanc avec une sorte de damier façon formule 1 devant) pour m'emmener aux 3 Fontaines un midi. J'étais revenu au lycée à la bourre mais super content de mon achat. Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux...

J'ai remis le CD sur la platine tout à l'heure et l'impression est la même qu'à l'époque : y a pas à chier, la première moitié est vraiment incomparablement meilleure. Et puis en fait, les 2 premiers tiers sont vraiment biens ou étaient les classiques de l'époque.

Les frangins d'
Ärsenik (alors encore accompagnés de leur cousin Tony Truand) n'avaient fait que "Ball Trap" (quelle claque ça) et avec "L'Enfer Remonte A La Surface" ils étaient catalogués "horrorcore" (pour ceux qui connaissaient le terme, sinon c'était plus "ouais les mecs avec le délire chelou façon cimetierre là"). N'empêche que c'était encore un nouveau style qu'on se prenait dans les gencives. Quand l'album "Quelques Gouttes Suffisent" est sorti, beaucoup avaient été déconcertés de ne pas retrouver l'ambiance macabre et sadique de ces deux premiers morceaux. Ils se sont toujours défendus d'avoir voulu faire de l'horrorcore et bien les en a pris globalement.

Ensuite, y avait les rois du freestyle radio, les
X-Men (encore à 3 avec Hi-Fi). Comme à l'époque, je trouve que ça rappe vraiment dinguement (si si ça existe), il y a des phases qui sont marquées dans mon crâne minuscule en lettres majuscules (yo rap)... mais la prod me gonfle toujours autant. "Pendez-Les, Bandez-Les, Descendez-Les", c'est quand même pas la panacée niveau prod et ça m'a toujours empêché d'être vraiment fan du morceau.

Surtout que juste après, y avait mon groupe préféré sur la compile : les
2Bal Niggets, qui plus est au grand complet puisque Krokmitten pose comme toujours (mais trop rarement) un couplet totalement halluciné. A l'époque, je me souviens que la plupart des mecs à qui je parlais étaient persuadés que ce titre là ("3x Plus Efficace") était sur l'album de 2Bal de 2Neg'. Et ça doit toujours être le cas aujourd'hui... C'est vrai quoi, quelle idée d'avoir foutu le morceau éponyme de leur album sur une compile ? Ben c'est pas si con, ça fait de la pub ! Et quel morceau en plus... Après ça, on ne retrouvera plus la rage et la fraîcheur des jumeaux, de Krok' et Niro que sur la B.O. de "Ma 6-T Va Crack-Er". Déjà le début de la fin... Une chose est sure, quand on se prenait ce morceau en live dans la tête, la salle devenait dingue. Il me semble que c'est après ce morceau qu'Eben avait dû descendre calmer quelques excités à la Clé à St Germain...

On ne s'en souvient guère aujourd'hui mais à l'époque, le premier gros hit underground de la compile (qui en recèle plus d'un au final), c'était "
Panne Sèche" de Polo. Un illustre inconnu. La prod était sombre, propre et efficace. Le MC quant à lui, aujourd'hui, j'ai un peu de mal à tout à fait bien comprendre pourquoi on s'était excité comme ça sur lui. Ok le refrain rentre dans la tête dès la première écoute ("Click click, je n'ai plus de balles / J'ai vidé mon chargeur je me sens mal"). Il y a une vraie ambiance sur le titre mais niveau flow, c'est assez banal. Même chose pour les lyrics. Merde, je me sens con à plus me souvenir ce qui avait rendu dingue les gens... qui en attendaient beaucoup ! Après, une autre grosse compile de l'époque ("L.432"), Polo a disparu de la circulation. Il était question qu'il fasse partie du Black Taga, ce "super" crew qui devait regrouper Joey Starr, Solo et Polo... qui n'a jamais vraiment eu d'existence en dehors de quelques dédicaces.

Et là dessus, on se mangeait le single "grand public" (tardif) de la compile : "
Tout Saigne" de La Clinique avec les Sales Gosses. Ils auraient surement gagné à être plus clairs sur qui était qui et qui était dans quel groupe parce que c'était le merdier. Pendant longtemps, on a cru que Doc Gynéco (que personnellement, j'ai eu du mal à reconnaître au début, sa voix étant plus grave que d'habitude et son nom brillant par son absence sur les crédits du morceau) faisait partie de la Clinique alors que non, c'était juste leur "grand". En réécoutant la plage 5, et malgré le succès de "Playa", je pense que Papillon et Charlie Waits (Les Sales Gosses) auraient gagné à plus s'affirmer individuellement quand on voit le bide que leur album a fait l'an dernier. N'empêche qu'il est toujours super sympa ce titre, le refrain se fredonne immédiatement comme si on l'avait écouté la veille et l'ambiance légère bien connard qui s'en dégage rend le morceau définitivement attachant.
On retrouve cette atmosphère décontactée sur "
La Chasse Est Ouverte" des protégés de Stomy, les Rongeurs, que je redécouvre avec plaisir curieusement. La basse est bien grasse, les claps bien funkys et les deux zouaves arrivent à me faire marrer dans leur délire crève-la-chatte. Quelque chose me dit que quand ils parlent de fourrer, ils ne parlent pas de taxidermie...

Une ambiance qui tranche avec la gravité d'un autre gros succès underground (ça me fait marrer d'utiliser ce mot) de l'époque, "Pas Mieux Demain
" d'un autre inconnu, Teemour. C'est marrant comme 10 ans après, la mise en scène du morceau est douloureusement toujours d'actualité. On avait eu "Sacrifice de Poulet" par le Ministère AMER sur la B.O. de la Haine, très premier degré, impulsif... et là on a un peu son opposé. L'émeute de cité vue de l'oeil désabusé d'un banlieusard, un panorama froid d'une situation à haut risque (t'as vu le style "journaliste de presse Hip Hop" ? la classe hein). N'empêche que j'étais pas fan de sa façon de rapper au Teemour : trop articulé, trop maniéré même si je lui reconnais une interprétation cohérente avec son sujet pour le coup.
Je me souviens qu'il y avait eu grosse enflammade sur le lascar à l'époque, Cut Killer était super fan... et puis son album a fait un flop. Je me souviens encore du clip genre plan séquence qui tournait en boucle sur la 6 (c'était pas mal fait ça, sans doute l'influence du grand cinéaste Djibril Diop qui était de sa famille proche). Et puis plus rien jusqu'à ce qu'on fasse les bacs des boutiques d'occaz.

Et puis il y avait "
Le Crime Paie" de Lunatic, classique d'entre les classiques. Après avoir dansé avec le Beat' 2 Boul', après avoir enregistré un album ches les Sages Po' (pas encore sorti... mais peut être qu'en regardant du coté du Canada dans les prochains mois, on pourrait le voir resurgir) le duo s'en était détaché pour rejoindre Time Bomb et développer une image beaucoup plus sombre que ce qu'on avait pu entendre d'eux (enfin ce qu'on avait pu entendre de Booba, sur "Tout Le Monde Dans La Ronde" le morceau inédit présent sur une des deux versions du maxi "Amoureux d'Une Enigme" des Sages). Jusqu'à "Hardcore" d'Ideal J, je ne crois pas qu'un titre ait autant marqué les gens que "Le Crime Paie", Ali et Booba se complètent parfaitement et même si B2O forçait encore trop son coté "j'ai la tronche tordue parce que je suis un méchant", c'était sacrément fort. Forcément, ça a un peu vieilli mais chaque rime annonçait la qualité d'écriture future des pensionnaires du Pont de Sèvres.

A coté de ça, la Mafia Underground (
Da Maad Fungusth - y a pas idée de prendre une blaze pareil - et Sté Strausz) tentait une nouvelle percée sans succès auprès du public (alors que mine de rien, le morceau de "j'ai un nom à coucher dehors" était vraiment pas si mal). Il faut dire que le public avait beaucoup de mal à reconnaître le talent de Sulee B. Wax depuis qu'il s'était mis à photocopier (avec succès) les Ricains. Flèche Bleue (d'Aktivist), quant à lui, forçait trop le trait dans "Cauchemar" et ratait surement là une occasion de faire mieux connaître le label Phat Cratz. Too much également, Boss Raw (proche d'Assassin) qui concluait passablement la compile avec son "1 Million De Cailleras", sauvé par le refrain "délicaillera" interprêté par Karl.

Dix ans après la sortie, le petit label rock qui tentait l'aventure Hip-Hop et se faisait le tremplin de la nouvelle école de l'époque est devenu LE poids lourd des écuries rap français. Joli chemin parcouru même s'ils m'ont perdu en route (et ça a été un moment très dur à vivre pour eux j'en suis conscient). Si j'ai bien tout suivi, cet anniversaire est commémoré par la réédition de la compile (remasterisée pour l'occasion), une bonne opportunité de compléter la collec' si on l'avait pas parce que, mine de rien, c'est une sacrée pièce. Alors oui, très certainement, et plus que pour d'autres disques, c'est sa portée historique qui fait l'intérêt de "
Hostile Hip-Hop" (beaucoup de titres ayant pris un coup de vieux) mais bon, ici on est nostalgiques et on l'assume alors keskonenahafout' hein ?

La sélection du cru : "
Le Crime Paie" par Lunatic forcément, La Clinique, Les Sales Gosses et Doc Gynéco pour "Tout Saigne" et un petit coup de "3x Plus Efficace" des 2Bal Niggets et Niro. Je me fais plaisir...

7 commentaires:

Le nostalgique ''canadien'' a dit…

Il est dommage que les Hostile suivant fut tres moyen. Bref ça ne nous rajeunit pas tout ça... exellente chronique!!

Adam Hunter a dit…

Da Maad Fungusth, c'était le blaze temporaire de John Gali je crois ;)

Source : http://www.lavi2rue.com/p/john-gali-le-jour-g-118.html

Ton blog est vraiment bien foutu, je prends plaisir à te lire, n'hésite pas à faire un tour sur le mien (je déteste la formule, mais j'aimerais bien avoir ta critique réciproque sur, pourquoi pas mes chtites analyses de textes rap... en ce moment : Médine - Game Over).

Octopus a dit…

tu sais le rap français aujourd'hui, ça m'emballe pas des masses, j'en écoute pour ainsi dire plus en dehors des vieux trucs et de quelques mecs à droite à gauche.
et pour ce qui est des analyses de texte, c'est franchement un truc qui m'interpèle pas, je prend aucun plaisir à lire le texte d'un rappeur... qui plus est, je crois que ce que fait Medine c'est vraiment pas ma came.

en tout cas merci pour ton petit message et pour l'info sur Da Maad Fungusth (je ne sais pas qui est John Gali mais ça parlera peut être aux gens).

Adam Hunter a dit…

Ok ok pas de problème, moi je disais ça comme ça. Pour ce que j'en sais, Médine représente surement un digne héritier de la génération Hostile dont tu parles avec talent.
"Génération, Lunatic, Arsenik et X-Men..."
Et ya pas que du texte, j'ai aussi un radioblog et du podcast. Et j'ajoute qu'on a meme quelques gouts commun sur les old timers ;)

Sans rancune,
AdH

Anonyme a dit…

Je pense aussi que le buzz autour de Polo etait surtout du à son entourage de l'epoque le black taga c'etait quand meme Clyde, Solo, Joey, avec une emission tous les samedis soir que polo squattait énormément..
D'ailleurs à l'epoque il formait un binome avec Casey.
Mais je suis assez d'accord avec toi sur le fait que le buzz etait exagéré, mais quand on voit qui l'entourrait ca peut se comprendre non?

Bachir

Fizzle a dit…

Arf j'suis jaloux j'ai toujours voulu créer un blog comme celui ci sans jamais avoir vraiment eu le temps ! haha

Concernant cette compile j'ai une petite anecdote de passage de relais entre un père saouler au Renaud et un fils à Rakim . . .

Un soir de 96 je mate la téloche avec mon père, une émission qui s'appelait Cap'tain café les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre comme disait Charles !
Et les X-Men (avec Hi-Fi encore à l'époque) viennent interpréter ce classique présent ici, mon daron me regarde et me dit:
"T'aimes bien ça ??" évidemment je lui réponds "bah ouaiiiiiiis !" et la il me répond, "je suis dépassé" ! !

C'est assez marrant car tout juste 10 piges après je me retrouve à coté des petits de mon tiekson à mater MTV et quand passe Kamelancien je leur pose la même question et fatalement revient la même réponse . . . JE SUIS EGALEMENT DEPASSE ! ! Hahahaha

Fizzle a dit…

Ah au fait Nico, à la base "le crime paie" devait être enregistré sur l'instru de "Pucc' fiction" !
Si un soir Mars n'avait pas réalisé une nouvelle instru avec Booba par hasard, on aurait peut-être loupé 2 énormes classics !